Les bonnes pratiques de la page 404

On ne retient et partage bien souvent que les pages 404 humoristiques, à tel point qu’on oublie parfois qu’elles ont un vrai objectif pour l’internaute et le SEO. Je vous propose de lister ici les bonnes pratiques de la page 404.

Pour donner une définition très terre à terre: la page 404, c’est ce qui s’affiche quand l’internaute essaye d’accéder à un lien qui n’existe pas. Plusieurs scénarios peuvent mener à ce problème :

  • l’internaute a fait une erreur en tapant le lien,
  • l’un des liens affichés sur votre site n’est pas bon,
  • la page a été modifiée ou supprimée, le lien est donc devenu obsolète.

 

Comme pour chaque problème, le but n’est pas de pointer du doigt le responsable, mais bien de trouver une solution rapide et efficace pour l’utilisateur final. Le but premier ici est donc d’informer l’internaute que la page souhaitée n’est pas accessible à cause d’un mauvais lien. Bien que le terme “page 404″ se démocratise, il n’est pas forcément évident pour tout le monde. Préférez donc un titre de page plus adéquat.

Assurez-vous ensuite de fournir les liens importants pour rediriger l’internaute. Il est perdu, il faut donc lui donner tous les outils nécessaires pour se repérer sur le site :

  • lien vers la page d’accueil,
  • moteur de recherche,
  • plan du site,
  • donner des détails pour vous contacter afin de signaler l’erreur.

 

Maintenant que le cadre est posé et que vous avez retenu l’attention de l’utilisateur, profitez-en pour l’orienter vers du contenu, par exemple :

  • les derniers articles,
  • les meilleurs articles (les + vus, les + partagés, les + commentés, …),
  • un article aléatoire,
  • suggestion d’article “vous recherchez peut être …”.

 

Au niveau du design, il est primordial de respecter la charte graphique de votre site. La page 404 peut être décalée, mais elle doit faire comprendre à l’internaute qu’il se situe toujours sur votre site internet. Assurez-vous donc de conserver les codes graphiques, le header et footer (qui peuvent être épurés).

Enfin, pour assurer la maintenance de votre site et prévenir ce genre de problème, je vous conseille de mettre en place Google Webmaster Tool, qui vous référencera les liens cassés qui sont actuellement partagés sur d’autres sites. Vous pourrez alors contacter les webmasters / administrateurs de dits sites pour leur demander de mettre à jour les liens, supprimant ainsi la frustration des internautes

Rémi on twitterRémi on linkedin
Rémi
Chargé de projets web de profession, je partage à travers ce blog mes expériences, recherches et découvertes dans la création de projet web.